• L’Atelier du Bien-être
  • L’Atelier du Bien-être
  • L’Atelier du Bien-être
  • L’Atelier du Bien-être

Soins en cabinet ou à domicile

07.70.31.50.47

L’Atelier du bien-être à Hinx (Dax) dans les Landes (40), vous invite à découvrir le nursing Touch.

"Vous souffrez en permanence, de douleurs chroniques ou temporaires après une opération, un accident ayant engendré un trauma ? Vous êtes sous traitement lourd ou en longue maladie ?"

Le nursing touch est une méthode non médicamenteuse de toucher très doux (effleurage), effectué au talc. Tout le protocole est pratiqué dans un ordre bien précis et répété au moins 3 fois consécutivement dans le but de faire inter réagir les capteurs sensoriels de la peau du système nerveux.

Qu’est-ce que le « Nursing Touch » ?

Toucher doux qui vient stimuler les récepteurs sensoriels qui envoient une info « plaisir » au cerveau en bloquant la voie douleur par le biais du neurone intercalaire (Gate Control).

Que fait le « Nursing Touch » ?

Méthode non médicamenteuse pour traiter les douleurs chroniques, et obtenir une atténuation, rapide ou immédiate, de la douleur.

Sur quelle théorie est basée la technique du « Nursing Touch » ?

En 1965, Ronald Melzack et Patrick Wall proposent une théorie sur la modulation de la douleur aiguë et de la douleur chronique, c’est la théorie du « Gate Control ».

En effet, cette théorie énonce qu’il existe un filtre modulateur de très grande importance, située sur le chemin de la douleur, qui en régule son entrée. Le message « douloureux » transite par cette porte « Gate contrôl » qui peut être plus ou moins ouverte : le débit du message douloureux peut donc être augmenté, réduit ou même totalement interrompu. Plus la porte est ouverte, plus le message douloureux est perçu comme intense. Cette théorie appelée « gate contrôl » a permis de comprendre les effets de certaines réactions face à la douleur.

Comment moduler la douleur chronique ?

Vous souffrez de douleur chronique, liée à la maladie (exemple : fibromyalgie, maladie de Crohn, migraines, lombalgie,…) Dans le système nerveux, différents mécanismes régulent l’intensité de la douleur.

En particulier, ici, le « gate contrôl » ou « portillon » qui a inspiré des méthodes non médicamenteuses pour traiter les douleurs chroniques.

Théorie du Gate Control

Stimulant certains récepteurs de la peau (corpuscules de Merkel) le « Nursing Touch » induit un blocage de la douleur au sein de la moelle épinière, dans la voie lemniscale. Il s’en suit une atténuation immédiate de la douleur.

Quels sont les facteurs influençant le « gate contrôl » ? :

Les facteurs augmentant l’intensité de la douleur sont le stress et l’anxiété.

Les facteurs réduisant l’intensité de la douleur (ferment la porte) sont les stimulations sensorielles (massage doux, chaud, froid, etc.)

En fait tout le monde le fait instinctivement depuis des siècles : quand notre doigt est meurtri, le premier réflexe est de souffler dessus, ou de le frotter doucement, de le masser doucement…

En effet, frotter l’endroit douloureux entraîne un soulagement en effectuant une pression qui va créer un nouveau message nerveux, le «message du toucher», beaucoup plus rapide que le message de la douleur, et qui ferme la porte.

De même, mettre de l’eau fraîche sur une brûlure peut effectivement soulager la douleur en provoquant la fermeture de la porte.

Nous luttons contre la douleur par des stimulations non douloureuses. Le message du toucher va donc passer par la «porte» et ainsi la refermer. La sensation de douleur sera alors moins prononcée.

Exemple de pathologie entraînant un niveau de douleur ressenti très élevé : (Liste non exhaustive)

Arthrose, fibromyalgie, douleur fantôme (après amputation), algo-neuro-dystrophie, polyarthrite rhumatoïde, douleurs importantes survenant après le zona, douleur du trijumeau, tendinite, douleurs survenant après un traumatisme (entorse) ou traumatisme du rachis (lombalgie, sciatique), douleurs survenant après opération (obstétrique, chirurgie viscérale, etc.)

Cliquez ici pour accéder aux tarifs

Retour en haut de page

Nursing touch